Une question? Appelez le 02 761 12 70 ou remplissez directement le formulaire!

Vous souhaitez remettre votre commerce ou votre entreprise ?
Le Moniteur belge du fonds de commerce et de l'entreprise est là pour vous !
Votre partenaire pour la remise ou la reprise d'un commerce ou d'une entreprise.

PLUS D'INFO

ACHETER UN COMMERCE OU UNE ENTREPRISE


Région


Recherche avancée
Secteur



Vous souhaitez vendre votre commerce ou votre entreprise ?

Qu'est ce que Le Moniteur peut faire pour vous ?

Ecole de conduite automobile

  • Ecole de conduite automobile
Auto-école
Une autoécole ou école de conduite est une entreprise reconnue qui accompagne ses clients dans l'acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à conduire des véhicules à moteur. Il peut s'agir pour le client d'obtenir un permis de conduire ou d'une mise à jour de ses compétences.
 
Le gros de la clientèle est constitué de jeunes clients qui veulent obtenir leur permis «B» pour conduire une voiture, mais il y a également des formations pour d'autres types de permis.
 
En 2013, 340.000 examens théoriques et 240.000 examens pratiques sur la voie publique ont été effectués en Belgique. Ces examens nécessitent une certaine préparation qui se fait de plus en plus par la voie de l'autoécole. Cela s'explique en partie par des réglementations de plus en plus strictes, mais également par le fait que les clients deviennent de plus en plus conscients de la valeur ajoutée d'une école de conduite: celle-ci offre une infrastructure, des connaissances et des compétences pédagogiques qui sont nettement supérieures à une formation par un membre de la famille.
 
À la fin de 2010 il y avait 157 autoécoles actives en Belgique, dont 50% se situent en Flandre, 32% en Wallonie et 18% à Bruxelles. Mais il y a une grande différence entre ces différentes écoles: certaines ont plusieurs bureaux et disposent de dizaines d'instructeurs, d'autres n'ont qu'un seul siège d'exploitation et le propriétaire y est également l'instructeur.
 
Il y a en effet un mouvement de consolidation en cours, parce que le secteur se professionnalise et parce que le client s'attend à un niveau de service supérieur. Dans cette perspective il devient par exemple plus rentable de pouvoir répartir le coût d'un terrain d'exercice sur plusieurs sièges d'exploitation.
 
Exploitation d'une école de conduite
 
Une autoécole doit être reconnue par les autorités, qui imposent des normes assez strictes quant à l'autoécole elle-même, quant aux véhicules utilisés pour les cours, quant aux terrains d'exercice et quant aux compétences des instructeurs.
 
Jusqu'il y a peu il s'agissait d'une compétence fédérale, logée au sein du SPF Mobilité et Transports. Avec la sixième réforme de l'Etat, une grande partie de ces compétences a été transférée aux communautés et aux régions. Tant que tout cela n'aura pas fait l'objet d'une transposition en normes régionales ou communautaires, les règlements fédéraux resteront en vigueur.
 
Pour pouvoir exploiter une autoécole il faut:
  • Etre reconnu officiellement en tant qu'école de conduite;
  • Avoir reçu un permis d'exploitation;
  • Avoir reçu une autorisation d'exploitation d'un terrain d'exercice, sauf pour la catégorie B;
  • Avoir du personnel dirigeant et enseignant qualifié pour dispenser une formation théorique et pratique pour les catégories demandées.
 
Quant au personnel, la loi prévoit qu'au moins les catégories suivantes doivent être présentes:
  • Le directeur qui représente l'école, qui est responsable de l'enseignement dispensé et aussi du contrôle de qualité interne. Il ne peut exercer ses fonctions que dans une seule école. Le directeur peut être assisté d'un ou plusieurs directeurs adjoints.
  • Des instructeurs qualifiés pour la formation théorique et pratique pour les catégories demandées.
Aucun membre du personnel ne peut exercer une fonction ou une mission au sein d'un organisme reconnu pour le contrôle technique des véhicules ou une fonction de contrôle pour les autoécoles.
Autorijschool
Les défis
 
Le premier défi pour l'exploitant d'une autoécole est d'arriver à augmenter le professionnalisme et ses besoins en infrastructure appropriée, en maintenant la rentabilité.
 
Un deuxième défi consiste à trouver des employés qualifiés, en sachant qu'une grande partie des instructeurs des écoles actuelles prendra sa retraite dans quelques années. Cela signifie que la pénurie qui prévaut déjà dans le marché du travail ne fera que croître à l'avenir.
 
Une seconde évolution importante concerne les réformes qui sont actuellement en cours de développement. Elles concernent principalement les méthodologies des instructeurs dont l'approche pédagogique sera fortement modernisée.
 
Votre projet d'entreprise
 
Celui qui veut démarrer une activité d'autoécole en tant qu'entrepreneur doit être conscient qu'il s'agit d'une activité très réglementée et qui évolue vers un plus grand professionnalisme. L'acquisition d'une école existante permet de pouvoir se appuyer sur un réseau existant d'instructeurs, sur des infrastructures et sur une notoriété établie. Ne hésitez pas à regarder nos offres actuelles sur ce site.
 
 
Contacts
 
SPF Mobilité et Transports
http://www.mobilit.fgov.be/index.htm
Mobilité et sécurité routière RS 015
Certification de gestion et inspection
Cellule de certification - Ecoles
City Atrium
Rue du Progrès 56-1210 BRUXELLES
 
Fédération Ecoles de conduite agréées
http://www.federdrive.be/
 
Groupement des entreprises agréées pour le contrôle automobile et le permis de conduire
http://www.goca.be
Xavier Huysmans - dernière mise à jour le 30/11/2014

DOCUMENTATION

  • DOCUMENTATION
FR
NL